QuébecSpectacles
Arts visuels
Arts multidisciplinaires

Au revoir Lucienne

L'équipe de QuébecSpectacle apprenait avec tristesse ce matin le décès de l'artiste multidisciplinaire Lucienne Cornet.

...

Publié le : 31 août 2022

C’est une grande dame, qui a fait rayonner les arts visuels par son travail remarquable, qui nous a quittés le 30 août dernier. Lucienne Cornet, artiste multidisciplinaire d’origine française, mais qui avait choisi le Québec comme terre d’accueil depuis plus de 50 ans, était une figure bien connue du milieu des arts au Québec. Son parcours, varié, riche et très inspirant est à l’image de la femme et de la créatrice qu’elle était.

L’artiste, âgée de 85 ans était encore, jusqu’à récemment, très active dans le milieu des arts visuels. L'exposition Parcours, en collaboration avec l’artiste Josée Landry Sirois était d’ailleurs présentée au Centre d’exposition Louise-Carrier en mars dernier. On peut également voir ses œuvres dans plusieurs grands musées canadiens et dans des collections québécoises. Elle a gagné plusieurs prix pendant sa longue carrière, a été décorée de l’insigne de Chevalier des Arts et des Lettres de France en 2000 et, en 2011, La Manif d’art contemporain lui remettait le prix Videre reconnaissance pour l’ensemble de son œuvre. Très impliquée dans le milieu, elle a également été présidente de la table de concertation des arts visuels de Culture Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches.

 

Maîtrisant la peinture, l'estampe, le dessins, la sculpture, le portfolio de l'artiste est vaste. Si vous souhaitez découvrir son travail d'art public, l’équipe de QuébecSpectacles vous propose quelques suggestions de lieux accessibles au public qui accueillent les sculptures et installations de Lucienne Cornet. Le Quatuor d’airain, cette sculpture bien connue qui décore l’entrée du Centre des congrès de Québec. Métamorphoses, installée dans le foyer de la salle Albert-Rousseau. L’homme rivière, cette statue de bronze à l'image d’un draveur près de l’édifice Price. Mémoire vive et Résonance infinie allegretto qui font partie de l’exposition permanente de sculptures du Domaine Forget de Charlevoix. La Coquecigrue à l’Espace Félix-Leclerc, ou encore Entre ciel et terre - un horizon plein de promesses, œuvre choisie à l’occasion du 350e anniversaire du Séminaire de Québec.

Dans une entrevue avec Sophie Grenier-Héroux pour le journal Le Soleil sur son oeuvre installée au Séminaire de Québec en 2013, l’artiste a dit:

L'art public, c'est l'âme d'une ville. C'est un art que l'on partage, qui est là, public, c'est pour ça que j'aime participer à ce genre de concours. On ne les gagne pas tous, mais c'est stimulant!

Au revoir, Lucienne, et merci pour votre travail et votre créativité!



Dans cet article